Retour sur le salon du livre jeunesse de Montreuil 2013

Salon du livre jeunesse Montreuil 2013 - SLPJ93De retour du salon du livre et de la presse jeunesse de Seine-Saint-Denis, il nous a fallu quelques jours pour nous remettre les idées en place ! Voilà donc un billet avec quelques jours de décalage.

Le salon aura duré six jours. Six jours, c’est long et on se disait que le dernier jour serait de trop… certainement calme… il n’en a rien été. Au contraire. Pas une minute de répit. Les amoureux du livre, petits et grands, amateurs et professionnels étaient au rendez-vous du début à la toute fin.

L’ambiance était joyeuse même lorsqu’une hurluberlu s’est jetée sur un des enfants en train de regarder une de nos applis. Menaçante, elle lui a vociféré qu’il allait attraper « le cancer du cerveau… oui, le cancer du cerveau… tu connais ?!! ». Un peu effrayant, risible et totalement contre-productif : le garçon, âgé d’une dizaine d’années, s’est contenté de soulever les épaules avant de se replonger dans la lecture de son livre-application.  Petit Parisien en a vu d’autres !!

salon du livre jeunesse Montreuil 2013 - Pôle numérique - CotCotCot-apps.com
En dehors de cet épiphénomène, les rencontres ont été nombreuses, jolies, intenses. 

Dominique Maes au salon du livre de Montreuil 2013
De jolies rencontres !

Les interactions entre Dominique Maes et ses lecteurs, petits et grands, jeunes et moins jeunes, étaient un délice à observer. Le plaisir que les uns et les autres prenaient était flagrant. Plaisir de dévoiler une partie des secrets de Bleu de Toi, de raconter l’aventure pour l’un. Plaisir d’écouter, de découvrir, de toucher et surtout de parler à l’auteur de l’application pour les autres.

De nombreux enfants se sont totalement immergés dans l’histoire de Bleu de Toi. On a eu parfois l’impression d’une plongée en apnée… d’une lecture lente, approfondie… avec en point d’orgue, un léger « oh » d’expiration lorsqu’ils retiraient enfin les écouteurs. Des petits moments magiques, insaisissables mais qui nous ont profondément émus avec Dominique.

Lecture numérique. Les garçons lisent aussi, n'en démorde à certains !!
Lecture nu-mé-ri-que !!

Mais nous avons vécu bien d’autres petits moments fugitifs, incroyables : des visiteurs âgés d’une dizaine d’années, des garçons essentiellement (pour ne pas dire uniquement) qui délaissaient les écouteurs pour lire eux-mêmes le livre-application. L’un deux, une casquette vissée sur la tête n’a pas voulu du casque que je lui tendais. Il s’est mis à lire. Il a lu un long moment puis a enfin relevé la tête un sourire aux lèvres. « C’est une histoire d’amour » m’a-t’il dit tout doucement, comme s’il me faisait part d’une découverte des plus importantes. Il avait tout compris !

Nous avions également fait l’acquisition d’un câble permettant de connecter plusieurs écouteurs à une seule tablette ; et là, parents et enfants, fratries et copains ont pu partager l’histoire malgré l’agitation ambiante, communiquant qui d’un regard, qui d’un geste ou d’un doigt sur l’écran !

Dominique Maes en séance de dédicace numérique au salon du livre jeunesse de Montreuil 2013
Dominique Maes en séance de dédicace numérique au salon du livre jeunesse de Montreuil 2013

Comme annoncé sur notre page Facebook, Dominique a pu tester la signature numérique lors du salon. La toute première sera pour Régine Barat qui nous a fait le plaisir de passer avec sa tablette et le livre applicatif mis à jour. Trois doigts posés sur l’écran, un mot de passe que seul Dominique et le développeur connaissent (et oui, même l’éditrice ne le connaît pas), un tampon imaginé pour le salon, un stylet encore un peu tremblant plus tard… et Régine tenait sa dédicace entre les mains ;)

Ils étaient formidables ! Foooormidables.
Et toujours un p’tit Spirou toqué !

Je pourrais citer encore bien d’autres rencontres de ce type sur notre stand, des échanges qui nous ont rassurés sur l’état de la lecture, de l’amour du livre et des possibilités du numérique en complément du livre papier. Mais, en trame de fonds, ce qui nous a le plus marqué est ce petit frémissement que l’on pouvait sentir dans le salon.

Ce frémissement n’a pas forcément eu lieu au MICE, endroit convenu s’il en est où se rencontrent les convaincus du numérique… Entre-soi mercatique qui voit défiler des intervenants qui se renouvellent trop peu nous vendre leur soupe à quelques rares exceptions tel Cédric Naux (Bayard) dont je citerai une des formules bien volontiers : « dans ton produit de l’amour tu mettras ».

Non, le frémissement a eu lieu au sein même du salon, parmi quelques grands amoureux du livre-objet en papier et en encre(s), bon, beau, bio… artistes et éditeurs confondus ! L’avenir seul nous dira si ce frémissement est devenu une onde, une vague, une déferlante ;)

Stand des éditions CotCotCot-apps.com au salon du livre de Montreuil 2013
Thème du salon du livre jeunesse de Montreuil cette année : les héros

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s