Références graphiques : l’illusion des images animées

BOÎTE 07

Boîtes à surprises ludiques et affectives - Bleu de Toi

Dans « Bleu de Toi », Dominique Maes a parfois recherché un rendu un peu saccadé de l’image animée que l’on peut voir dans les tous premiers films de Georges Méliès. Vous pourrez ainsi voir un oiseau voler sur la page des nuages (page 14). L’animation est faite à partir de deux images distinctes de l’oiseau seulement.

animation des images dans l'application pour enfants Bleu de Toi - Dominique Maes - Méliès

Méliès, par le trucage de l’arrêt de caméra, réussit à substituer un objet toutes les 4 secondes.Ce trucage permet de faire apparaître et disparaître des éléments ou de substituer un objet à un autre. C’est une technique assez rudimentaire.  A titre de comparaison :

  1. A deux images par seconde, chaque image est visible à l’oeil nu :

    Figure 1.1
    Cette animation s’effectue à deux images par seconde. A cette vitesse, chaque image est perçue individuellement. L’illusion du mouvement est saccadée. (crédit image : Bronko)

    Figure 1.2
    Cette animation s’effectue à dix images par seconde. À cette vitesse, l’illusion du mouvement est fluide. (crédit image : Bronko)
  2. Dans les films d’animation d’aujourd’hui, il est nécessaire d’avoir environ 24 voire 30 images à seconde pour avoir un mouvement fluide et invisible à l’oeil nu.

Mais voilà, pour les plus curieux, quelques informations supplémentaires sur Georges Méliès, le tout premier réalisateurs de films fantastiques !

Georges Méliès (1861-1938) – un précurseur et créateur de génie

Méliès est un des premiers réalisateurs de films. Il se passionne très tôt pour le cinéma et les possibilités d’animation de ce nouveau médium. On est au tout début du cinéma : les films sont en noir et blanc, muets… et Méliès pense déjà à colorier ses films (à la main) et fait intervenir des bonimenteurs commentant le film pendant sa projection. Il ira même jusqu’à inclure des actualités et de la publicité.

Très vite, il revend son théâtre pour financer la création de son propre studio de cinéma. Les bâtiments de son studio, le premier au monde, sont pensés pour laisser passer un maximum de lumière.

Prestidigitateur, il crée et utilise des trucages tels que l’arrêt de caméra (détaillé plus bas), la surimpression, les fondus,  les grossissements et rapetissements de personnages. Autant d’artifices que nous avons utilisés pour animer certaines des images du livre-application « Bleu de Toi ».  Son film le plus connu est Le Voyage dans la Lune – sorte de court-métrage fantastique, burlesque si ce n’est extravagant.

Costa-Gavras voit en lui un homme de spectacle « c’est le premier qui a vu au cinéma du spectacle (…) Il a fait avec du cinéma du spectacle. Homme de théâtre, il a adapté le cinéma au théâtre et aux exigences du spectacle théâtral. Il voulait absolument amuser les gens avec les disparitions, les apparitions… » (documentaire « Le voyage extraordinaire »)

1896 – « Escamotage d’une dame au théâtre Robert-Houdin » et le trucage de l’arrêt de caméra.

Les Frères Lumière, tous deux ingénieurs de formation, projettent leur premier film au cinéma en décembre 1895. Georges Méliès y assiste et veut tout de suite participer au développement de cette nouvelle invention. A l’époque, il possède un théâtre de magie, le Théâtre Robert-Houdin. Il y utilise le cinématographe de manière tout à fait classique, projetant des vues photographiques animées – sorte de documentaire – jusqu’au jour où il découvre par hasard, alors que le mécanisme de sa caméra se bloque, le trucage par « arrêt de caméra ».  En effet, ce n’est qu’au moment du montage (« collage ») qu’il voit les possibilités d’animation lorsqu’on arrête volontairement de tourner la manivelle de la caméra.

« La Femme Evanescente » est une des illusions les plus prisées des illusionnistes de l’époque. Elle a l’avantage, ici, d’être plus simple et moins coûteuse à filmer qu’à mettre en place sur scène.

1902 – Le Voyage dans la Lune et ses 30 tableaux

Il s’agit d’un court-métrage de science-fiction de 15 minutes d’après les œuvres « De la Terre à la Lune » de Jules Verne et « Les Premiers Hommes dans la Lune » de H. G. Wells mêlant le fantastique au film d’anticipation. On y voit des tableaux proches des enluminures du XIXème siècle. « C’est une peinture en mouvement », dit le réalisateur Michel Hazanavicius. Il est composé d’une trentaine de tableaux réalisés en lavis d’encre (dessin utilisant une seule couleur plus ou moins diluée à l’eau pour obtenir différentes intensités).

On parle déjà de « superproduction » à son époque. « Il faut comprendre, explique Serge Bromberg, que lorsqu’on regarde ce film, on regarde l’Avatar de 1902. C’est un film que le monde entier a connu en l’espace de quelques semaines, alors qu’il n’y avait ni internet ni les moyens de distribution actuels. »

C’est le film le plus piraté et le plus vu de son époque ; des centaines de milliers de gens se précipitent dans les salles, alors que le cinéma n’a que six ans. Les spectateurs ont vraiment l’impression que les héros du film marchent sur la Lune.

Le film a un succès immédiat, confirmant la préférence du public pour la fiction. Malheureusement, il sera piraté, copié, plagié. Encore aujourd’hui, c’est ce qu’on peut nommer un « film culte » tant certaines de ses images et de ses animations font partie de l’imaginaire collectif mondial. La lune, une fusée plantée dans l’oeil droit, reste une des images les plus fortes du cinéma mondial.

Pour nous, c’est une enluminure du siècle précédent. Mais Méliès est le premier à avoir mis le pied sur la Lune, et il y est arrivé avec la poésie », écrit Denis Rossano dans L’Express.

NB – Une version colorisée accompagnée d’une bande-son est également disponible ici.

———————-

Références :

——

Ce que tu vois dans la boîte s’appelle un THAUMATROPE ! 

Le « prodige tournant » est un jeu d’optique inventé par deux anglais Fritton et Paris en 1827. Le mot provient du grec « trauma » qui signifie prodige et « torsion » tourner.

Tu peux en fabriquer un toi-même assez facilement en imprimant les images des deux oiseaux de l’application. It te suffit alors de découper un cercle et de les coller de chaque côté avant d’y ajouter un bout d’élastique de part et d’autre. Et, puis, tourner l’image le plus rapidement possible pour obtenir un mouvement de l’oiseau ! 

Un autre jeu d’optique très amusant est le ZOOTROPE mais je te laisse le découvrir par toi-même… 

© CotCotCot-apps.com Éditions – Des Carabistouilles Sprl